Agrifaune
 Vous êtes ici : Accueil > Agrifaune > En région > Centre-Val de Loire > Beauce

Beauce

Flux RSSImprimer la page

Valorisation des pieds de pylônes

Les bordures de chemins adossées à des parcelles agricoles ainsi que les pieds de pylônes électriques jouent un rôle important en plaine céréalièrepour le maintien de la biodiversité. Gérés de manière appropriée, ce sont des refuges pour la flore spontanée et de nombreux invertébrés. Ils représentent également une zone privilégiée pour la petite faune, offrent refuges et sources de nourritures en insectes, en graines...

Une bordure de chemins ou un pied de pylône bien géré et favorable à la biodiversité, l’est aussi d’un point de vue agronomique, puisqu’il abrite de nombreux insectes auxiliaires des cultures, pollinisateurs, carabes…

Malgré les avantages écologiques et agronomiques qu’offrent ces espaces, leur gestion est rarement optimisée pour tirer parti des atouts potentiels. Lorsqu'ils sont dégradés, ces espaces sont moins intéressants pour la biodiversité et peuvent représenter un risque adventice pour la culture.

Objectifs du projet : comment valoriser ces espaces semi-naturels lorsqu’ils sont dégradés ?

  • Mettre en œuvre un expérimentation pour tester quel(s) mélange(s) il faut retenir ou mettre au point pour garantir l’installation et le maintien d’une végétation "pérenne et diversifiée, permettant de gérer les adventices et favoriser les auxiliaires"
  • Déterminer des pratiques techniques, économiquement acceptables
  • Déterminer des moyens pour respecter la provenance locale des semences et la réglementation
  • Elaborer des moyens de communication et sensibilisation

Les étapes du projet :

  • Mise en œuvre d’une enquête d’acceptabilité auprès d’une dizaine d’agriculteurs afin d’évaluer les freins et leviers à la mise en place d’une telle pratique (2013)
  • Création à partir de relevés botaniques locaux de mélanges d’espèces floristiques pérennes et diversifiées, adaptés aux enjeux locaux (2013)
  • Mise en place d’un dispositif expérimental pour tester ces mélanges, la gestion des adventices et leurs impacts sur les arthropodes : un dispositif placettes, 3 bordures de chemins et 12 pylônes suivis (2013-2015)
  • Action sur les aspects origine, coût des semences et réglementation (2014-2015)

Le projet est mis en œuvre sur le pays Loire Beauce, au Nord-Ouest d’Orléans, un territoire déjà dynamique sur cette thématique biodiversité des éléments semi-naturels. Le partenariat multiple du projet est gage de la prise en compte de tous les enjeux locaux, environnementaux et agronomiques.